sculpture de personnage

Publié le 8 Déc 2009

Cet article est le résumé d’un WIP posté par Blackfrog sur le forum Café salé. Je me suis permis de le reformuler façon « recette de cuisine » et surtout de supprimer les nombreux messages de félicitations et de remerciements laissés par les lecteurs du forum. J’espère l’avoir rendu plus lisible et plus facilement exploitable.

Sauf erreur de ma part il n’est plus consultable aujourd’hui sur le forum .

A picture you can't see

Matériel :

  • Fil d’aluminium recuit.
  • Papier aluminium (optionnel)
  • Rouleau scotch de peintre (optionnel)
  • Sac congélation Refermable (optionnel)
  • Pistolet à air chaud
  • Supersculpey
  • Fimo soft (Dolphin grey)
  • Machine à faire des pates
  • Super glue
  • turpenoïd

L’armature:

La seule règle à respecter pour avoir une bonne armature c’est qu’elle soit solide.Elle peut être faite « à l’arrache » tant que ça ne bouge pas et que ça ne s’affaisse pas tout seul sous le poids de la sculpture. (Couverte de plâtre, de super glue, de croisillons de fils de fer, de mastique, de patte epoxy).

A picture you can't see

Astuce : J’utilise deux différentes grosseurs de tiges d’aluminium recuit, un rouleau de papier adhésif à masquer et une feuille d’aluminium, pour diminuer la quantité de pâte que je vais utiliser pour la masse de la sculpture. Ça réduit aussi l’épaisseur de la couche de pâte, qui va être plus facile a cuire.

Une fois que l’armature est faite et que je me suis assuré qu’elle est stable – je mets une couche de Supersculpey pour la recouvrir. Il faut décider ici de la position finale de votre armature, après la prochaine étape il ne sera plus possible de la changer.

A picture you can't see

La Supersculpey :

Attention : La super Supersculpey est vendu dans une boite en carton facile à ouvrir et comme elle cuit à la chaleur, si par malheur pendant le transport jusqu’au magasin la boite était au soleil la pâte peut être déjà dure comme une pierre.

Veillez à ce qu’elle soit relativement molle à l’achat.
Mettez la pâte dans un sachet sous vide et entreposez-la dans un endroit à climat tempéré. Avec un outil à dents – un couteau de cuisine par exemple – faire des strillures dans la pâte pour permettre à la couche suivante d’adhérer. Cuire la pâte avec un pistolet à air chaud (le genre qu’on utilise pour décaper les portes). Balayez la surface jusqu’à ce qu’elle soit bien chaude et laissez refroidir quelques minutes sans tripatouiller la sculpture.

A picture you can't see

  • – Bien ventiler la pièce.
  • Ne pas toucher la sculpture pendant qu’elle est chaude (ça l’effrite) .
  • Ne pas brûler la sculpture, ça devient marron.
  • Frotter du pouce la surface pour enlever les boulettes et nettoyer la surface de travail.

Préparation de la pâte :

La Supersculpey c’est des fois un peux trop mou pour aller vraiment dans les détails et c’est translucide ce qui empêche de voir les imperfections de ta sculpture. La solution au problème : la mélanger avec autre chose. Ça doit bien sur être une pâte du même genre qui cuit au four : fimo, fimo soft, sculpey, sculpey III, premo. L’intérêt de la mélanger c’est qu’on peut maintenant avoir la couleur qu’on veut – Gris 50/50 étant certainement la meilleur couleur pour voir les formes – et qu’on peux choisir les qualités plastiques des autres pâtes avec lesquelles on la mélange pour en changer ses propriétés. En l’occurrence ce que j’utilise c’est un mélange 50/50 Supersculpey et Fimo soft (dolphin grey) ce qui me permet d’avoir une bien meilleur maitrise du détail.

A picture you can't see

Pour le mélange homogène une seule solution la machine à faire des pattes.

Modelage du modèle :

Pas de conseils particulier… à part un mélange homogène de travail et de talent.

Lissage du modèle :

A picture you can't see

Lisser les plans et courbes avec pinceau et Turpenoid (c’est long et laborieux il faut le faire un bon paquet de fois avant d’arriver a la courbe juste mais c’est nécessaire… à chaque fois attendre que la Turpenoid se soit évaporée sinon c’est travailler avec de la mélasse.

A picture you can't see

La cuisson :

Cuire la pièce avec le pistolet à chaud. Attendre qu’elle refroidisse et faire l’état des dégâts.
Des fêlures se forment aux endroits les plus épais. Juste avant que ce soit complètement froid (encore un peu flexible) mettre une goutte de superglue dans les fêlures une par une (essuyer le surplus de colle avec un chiffon en coton) et resserrer jusqu’à ce qu’elles se recollent et disparaissent.

A picture you can't see

Astuce : Profiter du fait que les paupières soit dures, pour sculpter les yeux. Fourrer la cavité oculaire (maintenant durcie) avec de la pâte fraiche et modeler l’œil avec une spatule fine et le brosser délicatement avec un pinceau très légèrement imbibé de turpenoid.

Voilà c’est fini…