Les fleurs de Mondrian

Works in progress / Fév 2013


Contexte

Projet libre


Année

2013

Parce que son radicalisme moderniste n’était pas encore du goût des critiques, Mondrian était contraint, pour subvenir à ses besoins, de peindre des fleurs. J’ai aimé l’humilité de cet artiste, persistant dans une œuvre exigeante, presque monacale, qui pour poursuivre son but, doit produire des peintures qui vont à l’encontre des préceptes qu’il tente d’ériger.
J’y ai vu une leçon, un motif capable de mettre en lumière d’autres histoires.

Au même titre qu’il y a « Le violon d’Ingres » ou « Les madeleines de Proust », il y a désormais dans un coin de ma tête « Les Fleurs de Mondrian ».
Je trouve que ça ferait un bon titre de roman, mais comme je ne suis pas écrivain, je me suis contenté d’une illustration. Le traitement en ligne claire s’est imposé sans que j’y fasse vraiment attention, puis les couleurs de Mondrian ont fait le reste. Du coup à la fin j’étais un peu déçu par le résultat, peut-être trop impersonnel.

fleurs de Mondrian